Face à l’évolution de la société en tous points (vieillissement, diversités des modes de famille, espérance de vie qui augmente, etc.), la demande de protection judicaire a elle aussi évolué. C’est pourquoi la justice doit se modernise et s’adapte à la société.

Christiane Taubira souhaite que le citoyen soit au coeur du service public de la Justice, et que la médiation prenne une place plus importante auprès des citoyens. Ceci permettrait ainsi que la justice soit plus proche d’eux et soit plus à leur disposition. La médiation permettrait également d’avoir un autre mode de règlement des litiges, d’autant plus que les procès sont parfois lourds et pesant à supporter.

La médiation, qui est un concept encore peu développée, se voit grandir suite à la mise en place de La Justice du 21ème siècle. C’est ce que ChristianeTaubirat veut instaurer auprès des magistrats afin de permettre aux citoyens d’être les acteurs de leur Justice et de leur permettre d’avoir une Justice plus juste, plus efficace et plus protectrice comme le dit le projet « J21 ».

Cette Justice du 21ème siècle, la « J21 », réclame :

Une justice plus proche :

Faciliter les démarches des citoyens dans toutes les juridictions

Faciliter les démarches des justiciables sur internet grâce à « Portails »
Renforcer la politique d’accès au droit
Evaluer, au niveau local, les besoins de droit et de justice en association avec la société civile
Ouvrir le service public de la justice sur la société par la création de conseils de juridiction

Une justice plus efficace :

Simplifier les délais, les règles et les recours en matière civile
Favoriser les modes alternatifs de règlement des litiges
Permettre aux citoyens de mieux évaluer les possibilités de succès de leur action en justice
Recentrer les magistrats sur leur coeur de métier
Réorganiser les parquets et améliorer les méthodes de travail pour leur permettre de mieux accomplir leurs missions
Renforcer la communauté de travail dans les juridictions

Une justice plus protectrice :

Intensifier la politique d’aide aux victimes
Recentrer le tribunal d’instance sur la justice du quotidien et sur la protection des personnes vulnérables
Sécuriser la vie économique
Améliorer le statut des magistrats pour mieux garantir les libertés

Pour plus d’information vous pouvez consulter la Plaquette de présentation en cliquant ici.